La mécanique du coeur de M. Malzieu

Les livres tiennent une place prépondérante dans notre vie et dans notre appart à N. et à moi. Pourtant je ne vous en ai jamais encore parler (comme je ne parle jamais de musique d’ailleurs) tout simplement parce que je ne sais pas en parler. Je lis, je savoure mais je ne sais pas m’exprimer. Je vais tout de même tenter l’exercice pour vous parler d’un livre que j’ai acheté hyper rapidement à la gare de La Rochelle, en repartant de la blog party, parce que je n’avais rien à lire pour mon voyage. C’est le premier livre sur lequel mon regard est tombé, la couverture m’a plus, le nom aussi, il me disait quelque chose d’ailleurs ; la 4éme de couverture m’a convaincue de le prendre ; La mécanique du coeur par Mathias Malzieu.L’histoire :Le jour de la naissance de Jack, en 1874 à Edimbourg, est si froid que son coeur en reste gelé. La sage-femme qui l’a mis au monde, mi-sorcière mi-chamane, remplace l’organe défectueux par une horloge qu’il ne faut pas oublier de remonter tous les matins. Le garçon doit aussi éviter toute émotion : pas de colère, pas d’amour. Mais il va rencontrer une chanteuse de rue au regard de braise…L’auteur n’est autre que Mathias Malzieu, auteur, compositeur et interprète du groupe Dionysos.Ce que j’en ai pensé :On plonge dès les premières pages dans un univers enfantin, magique et cruel que j’ai trouvé proche de l’univers de Tim Burton . Le style d’écriture est plutôt original et poétique mais facile d’accès. A mi-chemin entre le roman et la nouvelle, cela se lit très vite.J’ai vraiment aimé ce bouquin et j’ajoute donc à ma Pile de Livres à Lire (PAL) : Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi.