2 jours d’initiation à la broderie d’art

Il y a quelques jours, j’ai pris 2 jours de congés pour faire un stage d’initiation à la broderie d’art. Si vous suivez ma chaîne et que vous avez regardé mes vidéos sur le salon Aiguille en Fête, vous savez déjà que je suis tombée amoureuse de la broderie et particulièrement celle au crochet de Lunéville

Sitôt rentrée du salon, j’ai cherché tous les stages disponibles pour approfondir cette technique et j’ai eu la chance d’en trouver un à Bordeaux. C’est dans l’atelier de Mme Sylvie Guy Da Silva, que j’ai passé 2 belles journées, concentrée sur mon métier à tisser à tenter de maîtriser ce crochet. Si manipuler un crochet pour une pirate ne devrait pas poser de problème, ça n’a pas été si simple. J’ai du m’armer de toute ma patiente et de mon indulgence envers moi même. Quand j’aime quelque chose, j’ai beaucoup trop tendance à vouloir apprendre très vite et à me sentir frustrée si je n’y arrive pas. Mais mûrir c’est aussi comprendre que Rome ne s’est pas faite en un jour (ni deux d’ailleurs).

Pendant ces 2 jours j’ai appris le point de base au crochet (un point de chaînette en fait), à broder des perles à l’aiguille grâce au point de tige, à broder au fil métallic (qui n’est pas toujours très coopératif le bougre) et enfin, à broder des perles au crochet. J’attendais ça avec impatience et je peux vous dire que c’est bien plus dur que de simplement broder le fil nu ! Il ne me reste plus qu’à m’entraîner encore et encore. Et ensuite je pourrai enfin apprendre à poser les paillettes ! Parce que les paillettes c’est la vie ^^.

Ces 2 jours ont été une épreuve physique. Je suis ressortie de là avec mal au dos et au cou. Quand on se tient mal, on le paie tout de suite. Mais bon ça viendra avec le temps aussi (j’espère).

Je vous laisse avec une petite vidéo de mon stage, qui vous plaira j’espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *